Design a site like this with WordPress.com
Get started

10 activités pour survivre en temps de crise (article disponible en français uniquement)

Si cela vous arrive de temps à autre, ou de plus en plus fréquemment, de vous ennuyer, rassurez-vous : l’ennui n’est pas une fatalité, et en plus, vous n’êtes pas le ou la seul.e à vivre ça au quotidien! Alors, plutôt que de commencer à paniquer et à alarmer tout votre voisinage (que ce soit votre coloc, votre copain, votre grand-mère ou votre chat), prenez sur vous, et découvrez mon petit guide des 10 activités pour survivre en temps de confinement volontaire ou obligatoire ! 

On peut trouver plein d’activités sympas pour s’occuper, passer le temps, s’amuser, se détendre et profiter de ces moments pour se faire du bien. Et puis l’ennui, c’est une question de résistance : plus vous y pensez, plus c’est intense. Pourquoi ne pas alors s’essayer à des activités telles que le yoga, ou la méditation? Affaire à suivre !

1. Dessiner, colorier, peindre, découper, coller, assembler : soyez créatifs jusqu’au bout des doigts !

On pensait que dessin et coloriage étaient réservés aux enfants, mais ça, c’était avant de se retrouver tous en quarantaine ! Pourquoi ne pas profiter de ce temps d’isolement pour rester (ou devenir!) créatifs? Tout d’abord, cela vous entraînera à l’âge adulte (le vrai) quand vous aurez des enfants et qu’ils vous supplieront de leur trouver des activités le week end ! Deuxièmement, multiplier les activités est aussi le meilleur moyen d’être satisfait de sa journée et d’avoir ce sentiment de devoir accompli. Et ça, ça vaut de l’or croyez-moi, particulièrement en ces temps de confinement si particuliers! Alors, entre dix minutes de sport, de ménage, de binge watching Netflix, à vos pinceaux tout le monde ! Commencez par un petit atelier avec votre conjoint ou avec vous-même. Perso j’ai opté pour un petit notebook qui propose des modèles de dessins déjà faits et je m’entraîne à les dessiner ou à les reproduire! Cette solution-là, c’est quand on a peu d’imagination ! Sinon dernièrement je me suis essayé à la peinture à l’aquarelle ! Très joli ! Pour info, vous avez aussi ce site qui vous permet d’imprimer et de commencer votre coloriage gratuitement. Très bonne activité anti-stress. 

Samedi soir atelier coloriage et dessins à domicile !

2. Cuisiner : Cela peut paraître basique, mais la cuisine est aussi l’un des meilleurs remèdes anti-stress et, comme le dessin, a cette capacité de nous faire donner le meilleur de nous-mêmes étant donné qu’on a toujours envie de progresser, et qu’en général on progresse vite! Il n’y a pas longtemps (heureusement) j’avais acheté un livre : The Savvy Cook, publié par Izy Hossack (vous pouvez aller checker son compte Instagram @Izyhossack elle a un feed vraiment sympa ! The Savvy Cook est un bon livre pour débuter la cuisine avec des recettes faciles tout en faisant des économies! Sinon il y a plein de recettes vegan en ligne et sur les réseaux sociaux, ou végétariennes, etc. Pour des recettes sympas, j’aime bien les vidéos de François-Régis Gaudry. Quels sont les bienfaits de cuisiner? Déjà, ça détend énormément, ça vaut une séance de sport ou de méditation ! Ensuite, cela permet de s’accomplir, de créer quelque chose de bon à partager avec ses proches. Vous pouvez aussi vous initier à la cuisine positive, c’est-à-dire des recettes avec des aliments bienveillants, bons pour l’environnement et bon pour la santé! La cuisine végétarienne en fait partie évidemment, mais pas que. Si vous voulez quelques exemples, l’amande par exemple est excellente à cuisiner, mais il y a aussi l’avocat (riche en acides gras), les herbes fraîches qui sont super antioxydantes. Mais si ce que vous vous dites en vous disant, c’est que vous n’êtes pas là pour faire un régime santé, il y a aussi le cheesecake, le banana bread et le bon vieux gâteau au chocolat !! Allez, je ne veux plus d’excuses, tous à vos fourneaux !

Vous vouez une idée recette ? Les shortbread cookies au beurre demi-sel d’Alisone Roman (@alisoneroman) sont une tuerie au petit-dej! Pas toujours évident de convertir les mesures américaines mais ça fonctionne. Je vous mets la liste des ingrédients et la recette juste en dessous, rien que pour le plaisir !

Ingrédients : 250g de beurre salé à température ambiante, 115g de sucre blanc, 60g de sucre brun, 350g de farine, 170g de chocolat noir aux amandes caramélisées (Carrefour Bio si vous êtes en France c’est le top), 1 oeuf, fleur de sel.

Recette : Malaxez le beurre avec le sucre blanc et le sucre brun jusqu’à obtenir une texture pommade, bien aérienne. Ajoutez la farine puis le chocolat coupé en gros morceaux. Formez deux boudins de pâte, enveloppez-les dans du film étirable et laissez reposer au frais au moins 2 heures. préchauffez le four à 180°C. Battez l’oeuf et roulez chaque boudin dans celui-ci. Roulez-les ensuite dans une couche généreuse de sucre brun (2 ou 3 cuillère à soupe). Coupez les boudins en tranches d’environ 1/2 cm d’épaisseur. Placez les cookies ainsi formés sur une plaque recouverte de papier cuisson. Saupoudrez de fleur de sel et enfournez 10 à 12 minutes. Laissez ensuite refroidir sur la grille.

3. Faire une overdose Netflix : on ne va pas se mentir, ça aussi c’est super agréable, du moment qu’on ne le fait pas trop à répétition ! Qu’est-ce que vous regardez en ce moment ? En ce moment on alterne entre films et séries avec mon copain. Dernièrement, on est dans les séries hispanophones (Narcos, Elite, La Casa de Papel), et coréens (le film Parasite, que je vous recommande fortement, et le drama Something in the rain). Dans un registre plus canadien (mais les personnages sont tous d’origine coréenne!), on adore le show comique Kim’s Convenience (pour convenience store, l’équivalent anglais du dépanneur, pour les français l’épicerie). Enfin, on ne détrône pas l’incontournable The Office US, que depuis des années je regarde en boucle, et puis The Good Place dans les séries humouristiques. Le nouveau projet est de commencer Why women kill (par Marc Cherry le créateur de Desperate Housewives).

4. Ecouter des podcasts : on l’a vu dans mon cours de marketing, le podcast est définitivement le nouveau support de communication version 2020 ! Alors là, j’en ai tellement à vous conseiller : des podcasts de France Culture à ceux de France Inter, à ceux de la BBC pour rester dans un mood un peu moins francophone, des sujets variés comme ceux du marketing (dans mon domaine), socio, psycho, voyages, cuisine, famille, il y a tellement de choses vous pouvez trouver quasiment tout ce que vous avez besoin d’entendre ! Tu veux connaître mes podcasts préférés ? J’adore écouter french expat podcast au-niveau des voyages et expériences (désolé je sais que là je parais très frenchy), et puis enfin le podcast Change ma vie, il y a énormément d’épisodes et je suis certain qu’ils vous apporteront un peu d’inspiration dans cette période d’incertitudes. Et sinon je vous recommande aussi de visionner les vidéos Youtube de Jonathan Lehmann, un « étudiant du bonheur » qui a une chaîne Youtube de méditation et qui a été interviewé dans plusieurs émissions (vous le connaissez déjà peut-être). Vous pouvez aussi le retrouver sur de nombreux podcasts! Voilà ce qui me vient pour l’instant mais n’hésitez pas à m’écrire si vous voulez en savoir davantage.

5. Tenir un petit book – journal – carnet de bord : Importance de se mettre à jour et de se vider la tête. Celui-ci vous permet d’écrire vos pensées, positives ou négatives, et de pouvoir faire le bilan avec les idées quotidiennes qui nous traversent l’esprit à longueur de journée. Ou même d’écrire de la poésie, ou de la littérature ! Vous pouvez aussi vous essayer à gribouiller quelques pensées même toutes simples, ou vous essayer à la chanson, enfin il y a plein de moyens d’aborder l’écriture de manière créative! Enfin, tu peux te faire un petit carnet de gratitude, où tu marques toutes les petites choses pour lesquelles tu es heureux et/ou reconnaissant, la pensée positive parfois ça marche! Ca peut paraître anodin mais ça entraîne ton cerveau à se focuser sur des éléments positifs et à long terme, ça peut vraiment aider à aborder les choses avec une autre perspective.

6. Apprendre une langue : moi en ce moment, je suis à fond dans l’espagnol! J’en avais déjà fait au lycée et à l’université une année, donc je ne suis pas non plus complétement débutant. Pour t’aider je n’invente rien d’extraordinaire mais tu as l’application Duolingo, très fonctionnelle, avec laquelle je m’entraîne un peu tous les jours, ou bien le site Babbel, qui est un peu plus élaboré. Mais vraiment si tu es débutant je te conseille Duolingo pour commencer puisqu’ils abordent vraiment le béaba de la grammaire et de la conjugaison et te font répéter des phrases pour travailler sur l’accent et la prononciation, etc.

7. Faire du sport : je ne suis pas un très grand sportif, mais la quarantaine est justement peut-être l’une des meilleures occasions de m’y mettre enfin! Vous pouvez oublier le footing s’il fait moche ou que vous ne pouvez pas briser votre petit climat confiné at home et 100% safe, et sachez que vous pouvez aussi utiliser diverses applications pour vous aider, dont TrainSweatEat, où vous pouvez suivre des séances en live sur leur compte Instagram. Sinon il y a la danse. Vous mettez vos écouteurs et laissez la musique vous emporter. Tout simplement.

8. Devenir plus écolo : vous aurez beaucoup plus de temps pour faire le tri, donc plus d’excuses ! 😉 Et oui, l’un des aspects positifs de ce temps d’arrêt, c’est qu’il nous permet de remettre plusieurs choses en perspective et de réévaluer certaines de nos habitudes! Et si dans les prochains mois on se lançait le défi de devenir plus écolos? On peut commencer par des produits un peu plus éco-friendly à utiliser au quotidien, les essuie-tout réutilisables (comme les couches!), les pailles en bambou (qui ne connaît pas?), les produits d’entretien sans saveur ni senteur, comme la lessive, et puis le fait de confectionner soi-même ses produits, comme la confiture, le shampoing ou les crèmes de soin de la peau, à mon avis niveau timing ça occupe bien la journée déjà ! Alors j’avoue que je ne suis pas un expert, mais je me suis dit que j’y mettrai dans les prochains jours (et que j’essaierai de faire mon propre pain artisanal!). Envoyez un message si vous avez des recettes !!

9. S’initier à la méditation : Dans une situation comme celle que l’on vit à l’heure actuelle, rien n’est plus important que de prendre le temps de se recentrer et de respirer. Pour vous aider, je t’invite à lire l’article « Méditer en toute simplicité » de l’experte Nicole Bordeleau. Namaste!

Sinon, il y a toujours les vidéos de Jonathan Lehmann, notre « étudiant du bonheur » sur Youtube ! Dernièrement, j’ai lu deux livres qui m’ont pas mal aider à relativiser sur mes petits malheurs et relativiser afin de me ré-ouvrir à la beauté de ce monde, il s’agit des livres Le Livre du Lykke (bonheur en danois), par Meik Wiking, et Celle qui a dit fuck (très drôle!), par Anne-Sophie Lesage et Fanny Lesage, décrit comme “le journal d’une imparfaite qui décide d’en finir avec les prises de tête au quotidien”. Sinon niveau lectures, j’aime bien les trucs complétements parodiques comme “La vie sexuelle de Tintin” (trouvé en Belgique bien sûr).

10. Engagez-vous dans un projet qui vous tient à coeur : Que ce soit un projet au niveau personnel ou professionnel, que ce soit un hobbie ou une passion, on a tous cette idée depuis longtemps en tête mais que l’on a du mal à nous-même exprimer. Prends donc le temps de te poser, de prendre du temps pour toi, afin de faire mieux germer cette idée dans ton esprit. Peut-être qui sait ce sera le début d’un grand projet marquant dans ta vie future. Si le monde est coupé de n’importe quel contact physique avec l’humain, le monde virtuel lui ne l’est pas ! C’est aussi l’occasion de faire de nombreuses rencontres qui t’aideront dans ta réflexion personnelle. Par exemple, tu as un projet en tête mais tu n’oses pas l’exprimer, pose à toi même et pose aux autres les bonnes questions. Contacte les personnes qui tu penses peuvent t’aider. C’est l’occasion. Elles aussi sont sans doute moins occupées et seront sûrement ravies de te répondre et de t’aider à faire mûrir ton idée de départ ou au moins à répondre à tes interrogations.

Et surtout, pense à prendre soin de toi et éloigne toi des nouvelles autant que tu peux (faire comme deux sessions par jour de réseaux sociaux, une le matin et une le soir), afin de te créer ta petite bulle de bonheur et de tranquillité!

Advertisement

Published by artyfixe

29 years old copywriter and content creator in Montreal, Canada Travels Food Photography IG: @arty_fixe

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: