Dix pays que je voudrais visiter dans les (cinq) prochaines années ! (article disponible en français uniquement)

Hello les ami.e.s ! J’espère que vous allez bien et que malgré ces circonstances vraiment particulières vous tenez toujours la route ! Pour ma part je vous avoue que je vis une petite (grosse?) baisse de moral aujourd’hui. Ca doit être le manque de vitamines! Et de lumière! On a eu un beau début de printemps et puis pouf, tout a disparu de nouveau (et la neige a recommencé).

Enfin bref, je n’ai pas non plus envie de me laisser complètement abattre (ou de commencer un marathon de binge watching comme je l’ai fait hier), d’où l’idée de vous écrire. Je n’ai pas de story particulièrement passionnante à vous partager aujourd’hui (la faute à qui?), donc je vais simplement laisser aller mes idées au fur et à mesure de l’écriture de cet article et on verra bien ce que ça donne.

Tenez, je viens d’avoir une idée. Je vais vous parler des aspirations que j’ai pour mes prochains voyages (j’ai conscience que ça peut paraître complètement dérisoire ces temps-ci mais on ne va quand même pas s’empêcher de rêver!). En ce moment, j’ai quatre idées de voyages qui me viennent en tête : la Corée, le Japon, l’Argentine et les pays scandinaves (Danemark, Suède et Norvège). Ce sont des destinations que j’ai depuis longtemps dans la tête, et où je sais que je me rendrai peut-être un jour (même si ça paraît encore très incertain aujourd’hui). Mais le Canada paraissait aussi un peu fou quand je l’ai annoncé à mes proches lors de mon départ, donc comme quoi tout est possible dans la vie en fin de compte.

1) La Corée du Sud

Palais Gyeongbok Crédit Canva (merci Canva!)

Ce qui m’intéresse beaucoup dans la culture coréenne :

1) les dramas coréens. Je suis tombé dessus la toute première fois en visionnant mon premier drama coréen conseillé par une amie, et qui s’appelle Something in the rain (je n’ai pas le titre en coréen mais au moins je vous donne le titre traduit c’est déjà ça!). Hier j’ai commencé Romance is a bonus book et What’s wrong with secretary Kim? J’adore le jeu et la performance des acteurs. On peut vraiment s’amuser à analyser la représentation de la société coréenne dans ces dramas parfois un peu old school mais tellement justes, qui en disent beaucoup sur le fonctionnement de la société coréenne que ce soit à la maison ou au travail. La construction des personnages, parfois un peu simpliste, est tout de même intéressante.

2) le cinéma : j’ai vu le film Parasite récemment et j’ai adoré ! De ce que j’ai compris du témoignage de mon amie, Séoul serait une ville très intéressante, un mélange entre Europe et Asie, donc un mélange entre deux sociétés, occidentale et orientale, et un contraste entre différentes classes sociales, que ce soient des plus riches aux plus pauvres (et l’on voit bien dans le film toutes ces inégalités). Séoul resterait cependant une ville très culturelle avec de nombreux musées, palais et monuments.

3) Le sport : même si je ne suis pas fan de taekwondo (sport coréen d’arts martiaux), j’admire le fait que leurs pratiques sportives diffèrent vraiment d’autres sports occidentaux comme le football, qui sollicite beaucoup plus le sport en équipe stratégique et beaucoup moins le rapport au corps et la confiance à l’autre (même si cela reste un sport de combat). Saviez-vous que le taekwondo en Corée a débuté juste après la fin de l’occupation japonaise ?

4) La nourriture, même si les recettes coréennes ne sont en général pas tellement veggie friendly, j’ai trouvé dernièrement un tas de recettes coréennes et végétariennes sur le site Slate.fr (et je suis sûr qu’il y en a encore beaucoup). Je me suis promis d’essayer de cuisiner un des plats récemment (il y avait les buchimgae = crêpes coréennes, le burger aux haricots noirs et le bim bim pap).

5) l’ouverture d’esprit : mon amie parlait de cette ouverture qu’ont les Coréens vis à vis du rapport que l’homme entretient avec le maquillage, à la mode (mon amie disait qu’elle voyait dans les transports des hommes qui se maquillent). Enfin bref, une société moderne, avancée, riche et surprenante, et je n’ai qu’un seul rêve, celle d’aller la visiter un jour (je veux voir les arbres en fleurs donc particulièrement au printemps).

6) et tout le reste : Il y avait déjà eu quelques signes précurseurs de mon intérêt pour ce pays, comme par exemple la petite soeur d’une très bonne amie à moi qui voulait partir là bas l’année dernière, et aussi le fait que je regarde la série Kim’s Convenience (l’histoire d’une famille de Coréens installés à Toronto, très cliché mais très drôle). Et leur accent! Je regarde aussi les vidéos sur Youtube d’une blogueuse américaine qui vit à Séoul, vous pouvez trouver ces vidéos sous le pseudo de Cari Cakes. Enfin, j’adore le son de la langue coréenne (je pourrais juste fermer les yeux et écouter et répéter chaque mot). J’ai envie de me mettre à apprendre quelques bases très prochainement (je ne sais pas exactement quand mais je vous tiendrai aux nouvelles).

Artiste coréenne à écouter d’urgence : Yaeji

2) Le Japon

Crédit photo : Andrey Grushnikov

Alors, le Japon. Un peu différent de la Corée du Sud car apparemment assez cher, je n’ai pas toujours pas entendu des avis super positifs mais évidemment j’ai envie d’y aller et de me faire ma propre idée about it. Tout d’abord, je me permets de vous recommander un super podcast, celui de mon amie Chloé qui est allée là bas et qui a répondu aux questions sur le podcast Bourlinguez (disponible sur Spotify). Cela peut déjà donner une très bonne idée de ses aventures au pays du Soleil levant (autrement, vous pouvez aller consulter sa super page Instagram, @lafilleauxcarnets. J’ai pu parler avec Chloé de son voyage et elle m’a recommandé plusieurs villes (je précise que je ne connais pas du tout donc c’est aussi nouveau pour moi que pour vous chers lecteurs) : Tokyo, Hakone, Nara, Kyoto, Kobe et Osaka. De ses nombreux conseils, je vous en cite quelques uns (toutes ces activités se trouveront à Tokyo) : Hamarikyu Gardens (c’est un grand jardin avec une maison de thé à l’intérieur). Odaiba et sa plage au coucher du soleil et qui présente apparemment une très belle vue sur la skyline de Tokyo. Et enfin, vous l’entendrez aussi dans le podcast mais cette histoire d’oeufs (oeufs noirs du Japon, allez voir cet article), qui sont donc cuits dans les vapeurs du souffre des carrières aux alentours de Tokyo. Ainsi, ces oeufs auraient la réputation de prolonger votre vie de sept années de plus si vous avez l’occasion d’en goûter un. Pas mal non pour un début de voyage ! À Kyoto, mon amie m’a conseillé la forêt de bambous, qui s’appelle Arashiyama. J’ai vraiment envie d’aller la voir parce qu’il y a vraiment un culte là bas à la nature dans la culture japonaise comme je l’ai lu dans plusieurs articles. Enfin, je ne pourrais m’envoler pour le Japon et explorer le pays sans passer par le Mont Fuji lors de ma quête de plénitude. Je veux aussi participer à une fameuse cérémonie du thé afin de trouver mon moi intérieur et la fameuse zen-attitude dont font preuve tant de sociétés asiatiques); Attention ne veux pas m’avancer dans les clichés, donc je vais essayer de me concentrer à nouveau sur l’essentiel.

Tokyo est souvent décrite comme une ville très connectée, moderne et urbaine, un peu à l’image de Séoul en Corée du Sud. De nombreux articles recommandent également de prendre le Shinkansen, (called in English the “bullet train”), afin d’explorer les environs dans ce fameux train historique japonais. On m’a également parlé de la ville de Fujinomiya, une petite ville près de Tokyo et du Mont Fuji. C’est là qu’on trouve apparemment l’image d’un Japon plus traditionnel et plus calme. Enfin, Nara, un endroit magnifique où l’on peut visiter plein de temples (et apparemment autour de ces temples il y avait plein de cerfs!). Enfin, les Japonais  sont souvent décrits comme très polis mais sympathiques. La maîtrise de l’anglais est moins courante qu’en Corée du Sud.

Pourquoi le Japon ? J’ai eu un coloc qui avait sa copine qui était japonaise l’année dernière, et il me parlait beaucoup du Japon en général. Et aussi parce que c’est une culture très éloignée de la nôtre et qui présente un contraste intéressant entre traditions et modernité. Et enfin parce que les photos de temples japonais et de paysages ont juste l’air magnifiques ! Certaines petites villes perdues dans la campagne japonaise ont l’air vraiment grandioses. Et enfin, pour la cuisine !

Dernière info concernant le Japon et la Corée du Sud, il y a aussi une émission sur Netflix qui est très intéressante, que j’ai d’ailleurs trouvé sur le blog de Chloé, lafilleauxcarnets.com (rubrique inspirations). C’est une série documentaire dédiée à la cuisine de rue en Asie et c’est super intéressant, si vous avez envie d’éveiller vos papilles gustatives!

3) L’Argentine

Photographe : Nikita Ananjevs (Canva.com)

L’Argentine, c’est un peu comme le Canada, ça fait longtemps que j’en rêve. Je ne sais pas exactement pourquoi non plus me direz-vous. Peut-être que comme le Canada est à l’extrême position Nord sur le continent nord-américain, l’Argentine est à l’extrême opposé Sud sur le continent sud-américain. Les extrêmes m’attirent que voulez-vous ! À noter que je me suis servi essentiellement du blog faimdevoyages.com (merci à Tim et à Cécilia!) pour trouver toutes les informations (rubrique Argentine), car je ne connais personne qui est parti.e en Argentine comme en Corée du Sud ou au Japon.

Tout d’abord, étant moi-même attiré par tout ce qui est plus urbain, je vous propose de commencer par la plus grande ville et capitale, j’ai nommé Buenos Aires. Comme le titre l’indique dans leur article, (Buenos aires, la ville la plus européenne d’Amérique du Sud)*, Buenos Aires est, comme je me l’imaginais, très similaire à une ville d’Europe comme Barcelone ou comme Paris (bon ok je n’ai pas encore très bien compris totalement la différence). Les quartiers les plus animés sont San Telmo ou Palermo (comme dans la chanson de Benjamin Biolay). Ce sont des quartiers très vivants où l’on peut trouver des restaurants et de nombreuses boutiques. Palermo est réputé pour son jardin botanique (gratuit), et le quartier est également connu pour son street art local. J’imagine ces quartiers un peu comme à Barcelone avec les quartiers plus alternatifs, tels Gracia ou El Poble-Sec (et oui je connais et j’aime beaucoup Barcelone, même si je crois que c’est devenu la ville la plus touristique d’Europe depuis deux ou trois ans).

Au musée MALBA qui est le Musée des Arts Latino-Américain de Buenos Aires,  tu peux voir des oeuvres de Frida Kahlo (autoportraits). Attention, en Argentine on ne paye pas en euros ou en dollars, mais en pesos (entrée du musée = 100 pesos par exemple). Apparemment, certains bâtiments de la ville ont une architecture qui ressemble beaucoup à celle de notre chère capitale (j’ai nommé Paris pour les Français).

Enfin, le quartier de la BOCA, qui se situe un petit peu en dehors de Buenos Aires, avec des restaurants et des shows de tango un peu partout (la danse nationale). On compte aussi de nombreuses maisons colorées avec de jolies façades. Apparemment, la ville est un vrai quadrillage (les Portenos parlent même de cuadra pour se repérer dans la ville). Enfin, je voudrais aller voir l’extrême Sud du pays. Moi qui croyais depuis toujours que le Cap Horn se situait au sud de l’Argentine, et bien non, celui-ci se situe au sud du Chili apparemment, en Patagonie! Ce soir je me coucherai moins bête, c’est toujours bon d’apprendre!

Culture argentine : grande influence d’Europe, en particulier Espagne et Italie. Populations autochtones. Style moderne et colonial qui remonte à la domination espagnole. Y por supuesto, el tango !

Clique sur le lien pour voir l’article référence sur Buenos Aires.

4) Le Danemark

Crédit photo : Stefan Grage (Pexels)

Retour en Europe mais après tout pourquoi pas. C’est un petit pays donc même si je les compte séparément je pense que je le visiterai en même temps que la Suède ou la Norvège (quand je parle de la Suède ou de la Norvège je parle surtout des grandes villes, comme Oslo ou Stockholm par exemple). Mais pour l’instant restons sur le Danemark. Comme l’ensemble des pays de cette liste (c’est le but), je ne suis jamais allé au Danemark, mais c’est un peu comme si je connaissais déjà la culture danoise, à force de lire des livres qui parlent de ce fameux “art-de-vivre” à la danoise (Le livre du Hygge, Le livre du Lykke, Meik Wiking). Pour l’instant je n’ai lu que le livre du Lykke, mais j’attends avec impatience de pouvoir lire le second (ma meilleure amie devait me le ramener d’Europe car elle devait venir au Canada au mois de mai mais bon c’est compromis du coup). Le Danemark est donc connu comme étant le pays le plus heureux du monde (The Danish Search for the World’s Happiest People dans le livre et l’Institut du Bonheur qui travaille même à la mesure du bonheur). Cela donne forcément envie d’aller y faire un petit tour pour en apprendre plus sur leur façon de vivre si particulière. De ce que j’ai compris, le hygge, qui est difficile à traduire mais qui pourrait se traduire par cozy en anglais, est une façon de vivre qui mêle chaleur, family time et sentiment d’appartenance à une communauté, sans pour autant devenir individualiste et en faisant attention à tout le monde autour de soi. Le hygge, c’est donc aussi prendre le temps de se dorloter, de manger ce dont donc a envie devant un bon feu de cheminée et de bouquiner un bon livre. En général, le hygge se vit plus pour chercher la lumière face à l’hiver scandinave qui est réputé difficile, mais je pense qu’il peut s’appliquer à toutes les saisons et étapes de la vie, et même en été (où le soleil ne se couche presque jamais dans le nord de l’Europe). Enfin, si vous voulez un petit aperçu de la culture danoise, je vous conseille la série télé Rita, qui décrit les aventures d’une prof un peu excentrique au coeur du système d’éducation.

5) La Suède

Crédit photo : Daniel Spase sur Pexels

J’ai un petit livre qui parle des traditions et des festivités à la suédoise, et vraiment je l’adore! C’est une culture qui m’attire énormément. En Suède, on vit souvent au rythme des saisons qui sont extrêmement contrastées : été lumineux, hivers longs et froids, et cela se ressent même au niveau de la cuisine et des plats, qui sont extrêmement liés à la chasse et à la pêche (harengs marinés, viandes salées ou fumées, fromages et produits laitiers cuits ou affinés de diverses manières, etc). En cela, il ne faut pas oublier que la Suède, c’est le pays des Vikings, donc une culture extrêmement tournée vers la chasse et la pêche, mais extrêmement avancée et évoluée aujourd’hui (un peu comme le Japon et la Corée du Sud, aujourd’hui mêlée entre modernité et traditions). De plus, la Suède n’est pas un pays insulaire comme le Japon, mais entretient cette relation un peu éloignée et distante avec le reste des pays “du continent” en Europe, car elle reste extrêmement éloignée des autres pays d’Europe du à sa situation très nordique. Aujourd’hui, la Suède est un pays riche, atypique, à la réputation internationale en matière d’éducation, d’innovation et de progrès technologique et sociétal. D’autres facteurs comme la confiance au progrès, à l’égalité des chances, des sexes et de chaque individu depuis le plus jeune âge me paraissent très attrayants et prometteurs. Enfin, ce qu’on appelle le folkhemmet en suédois, qui désigne en fait l’Etat Providence, est très important dans ce pays nordique, car il est jugé comme “foyer de tout le peuple”, c’est-à-dire que les Suédois ne voient pas de mal à verser plus d’argent à l’Etat en fonction de leurs revenus, car ils savent que cela va bénéficier à la société suédoise. Un concept avec lequel nous ne sommes pas encore très familiers en France malheureusement, sans parler de l’égalité des chances et du respect d’autrui.

6) La Norvège

Crédit photo : Simon Migaj (Pexels)

Dernier pays de notre petite trilogie scandinave, la Norvège ! Connue pour ses paysages magnifiques, ses fjords, ses grands espaces, la Norvège est à mes yeux le Canada d’Europe, mais avec un langage plus exotique, le norvégien ! Entendu essentiellement dans la série “Skam”, cette langue m’intrigue, tout comme le style vestimentaire des Norvégiens, très à la pointe et ultra fashion (on est loin des collections colorées de Milan, c’est plus le style minimaliste scandinave). À part ça et quelques vlogs sur Oslo, je vous avoue que je n’y connais pas grand chose, donc comme pour l’Argentine je me suis référé à un blog, le blog Bleu Voyages (blog-bleu voyages.fr), et leur témoignage sur la Norvège. Les autres villes norvégiennes en dehors d’Oslo sont Bergen et Tromso tout au nord. Tromso est vraiment très loin dans le Nord, presque au niveau du cercle polaire arctique (encore les extrêmes!). 

Ici je vous dresse une liste des incontournables (grâce à la lecture du blog toujours ) :

Les fameux fjords norvégiens, dont le plus grand est le Sognefjord, qui doit faire à peu près 200 km de long et est situé au nord de Bergen.

Oslo, la capitale : on aperçoit quelques images dans la série “Skam”, ça a l’air mignon mais tout gris. Mais apparemment le Palais Royal aurait des airs de Buckingham Palace! (et alors là si on me parle de Londres!). Il y a également le tremplin de ski construit sur une colline, qu’il faut monter par beau temps, la vue est magnifique apparemment.

Selon le blog l’été est la meilleure saison pour se rendre en Norvège (tout comme la Suède et le Danemark). Enfin, je sais pas vous mais moi un de mes rêves serait d’explorer la Norvège en bateau en passant par la côte ouest sur la mer norvégienne.

7) La Nouvelle-Zélande

Crédit photo : Canva

Bon, ben voilà, on arrive à la fin de l’article … et au bout du monde maintenant ! La Nouvelle-Zélande me fait vraiment rêver (mon cousin y est parti il y a deux-trois ans si je me trompe et depuis cela m’a tout simplement mis l’idée en tête). Ils proposaient un séminaire à l’université qui avait lieu en Nouvelle-Zélande (auquel je n’aurais pas eu les moyens d’aller de toute façon), mais cela va être annulé avec le Cococo Virus (cela devait avoir lieu en Juin donc je pense que c’est fichu!). Sinon, qu’est-ce que je m’imagine de la Nouvelle-Zélande ? La nature, la beauté des paysages (apparemment c’est beaucoup moins “aride” que l’Australie, qui a un climat beaucoup plus sec). Ensuite, je me souviens avoir écouté un podcast (que je vous recommande d’ailleurs), et qui s’appelle Frenchies autour du monde. C’est l’histoire de petits frenchies comme vous et moi (je m’excuse s’il y a parmi vous des lecteurs et lectrices canadiens!) qui voyagent partout autour du monde, et vous pouvez retrouver ce podcast sur Spotify ou d’autres plateformes que je n’utilise pas. L’épisode 7 se concentre sur l’expérience de Louise, qui a vécu une expérience des plus particulières. En effet, elle est partie faire du bénévolat pendant six mois en Nouvelle-Zélande et son témoignage est super intéressant, je vous recommande vraiment de l’écouter. On en apprend plus sur cette culture et ce pays à l’opposé de chez nous mais finalement pas si éloigné et pas si différent que ça. Et non, la Nouvelle-Zélande n’est pas uniquement connue pour être le pays des moutons ! Elle compte plein d’autres richesses et est extrêmement diversifiée du nord jusqu’au sud (un peu comme le Japon). Enfin, je vous recommande d’aller faire un tour sur le blog de Louise, que je vous mets en lien dans cet article, https://louisevoyage.com/ (vous trouverez aussi le lien de son compte Instagram et tout le reste).

8) La Turquie

Crédit photo : Eyüp Belen (Pixels)

Enfin , cela fait longtemps que j’ai envie d’aller voir la Turquie, et plus particulièrement la ville d’Istanbul, ville de contrastes également, un pied en Asie et un pied en Europe. Je n’ai pas particulièrement d’idées qui me viennent en tête, car la Turquie est un vieux rêve (j’aurais été plus au point il y a deux ans avant de partir au Canada, mais elle fait toujours partie des pays que j’ai en tête dans ma liste).

9) L’Afrique du Sud

Là c’est pareil, je ne connais pas du tout, j’ai longtemps hésité entre l’Afrique du Sud et le Maroc, mais bon je n’avais la place que pour dix pays malheureusement (autrement je pourrais aller jusqu’à 50 pays !). Tout ça pour dire que l’Afrique du Sud m’attire parce que je ne connais pas, que c’est l’inconnu et que c’est éloigné de tout ce que je connais jusqu’ici. Affaire à suivre ! Je ne compte pas m’y rendre d’aussi tôt mais qui sait on a qu’une vie après tout!

10) Le Mexique

Parce que c’est juste à-côté ! Enfin, je veux dire, du Canada c’est beaucoup moins loin que les pays que j’ai cité précédemment. Je ne connais pas grand chose sur la culture mexicaine, mais je vous conseille d’aller faire un tour sur le compte instagram de @ferdypaindepice, qui est blogueuse française installée en Alberta mais qui s’est rendue récemment au Mexique (elle est rentrée juste avant la fermeture des frontières et le confinement, toujours non obligatoire, au Canada). En ce moment elle publie toutes ses photos de voyages et je vous avoue que cela fait rêver et qu’il y a l’air d’avoir vraiment de super coins, avec plein d’endroits divers à visiter, entre villes, temples dans la forêt, paysages de mer et de nature, etc.

Voilà, j’espère que cette article vous a plu. N’hésitez pas vous non plus à me partager vos idées d’articles, d’histoires personnelles ou de voyages ! Je prends tout pour m’occuper, et en ce moment je vous avoue que je manque un peu d’inspirations ! Je vous soutiens tous bien fort dans cette épreuve. À très bientôt. Votre dévoué, Artyfixe.

Crédit photo : Andre (Pexels)

Published by artyfixe

27 years old Marketing MA student in Montreal, Canada Travels Food Photography

3 thoughts on “Dix pays que je voudrais visiter dans les (cinq) prochaines années ! (article disponible en français uniquement)

  1. Wouaw, merci pour ce bel article qui nous fait voyager aux quatre coins du monde 😊 Je te souhaite sincèrement de pouvoir faire le plus de destinations possibles dans ta vie ! Cela fait certainement 2 ans que j’aimerais aller au Danemark et depuis l’année dernière j’aimerais bien aller en Suède ou en Norvège… Je pense vraiment qu’un des pays scandinaves sera ma prochaine destination 😃 Après, toutes les destinations que tu as citées son tentantes haha ! Hâte de découvrir ta prochaine destination après le Canada ! A très vite ☀️

    Liked by 1 person

    1. Merci Pauline pour ce gentil commentaire, et j’espère moi aussi que je n’en ai pas fini côté voyages !! 😀 Même si on entend beaucoup de choses sur les méfaits du tourisme (surtout en ce moment) je pense qu’il est important de continuer à voyager et d’aller à la découverte d’autres cultures, tout dépendamment de la façon dont on le fait of course! 😉 Les pays scandinaves me font rêver moi aussi ! J’ai longtemps hésité avec la Suède avant de m’envoler pour le Canada … Mais ce qui est bien c’est qu’en habitant en Belgique tu es (juste) à-côté! 😀 Le seul problème des pays scandinaves : le prix (!!!), mais j’ai entendu dire que le Danemark était le moins cher des trois! A bientôt.

      Liked by 1 person

      1. Coucou Arthur, oui tu as entièrement raison, il y a différentes façons de voyager : après, le tourisme ça renvoie beaucoup à voyager pour voyager, tandis que le voyage (voyageur/explorateur) renvoie plutôt à l’envie de découvrir je trouve 😊. Oui, c’est vrai que le prix peut vite calmer haha ! Et encore, j’ai entendu que le Danemark n’était pas forcément donné 😄 A très vite !

        Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Create your website with WordPress.com
Get started
%d bloggers like this: