Mes favoris du mois de décembre 2020 – My favourites of December 2020

Bonjour à tous et à toutes ! J’espère que vous allez bien et que vous avez passé de bonnes fêtes. Cela fait un moment que je n’ai pas pris le temps d’écrire sur le blog, je suppose que mon retour en France depuis le Canada et le temps que j’ai passé avec ma famille m’ont aidé à couper un peu et à me centrer sur d’autres passions comme la cuisine, les promenades ou la lecture. Dans cet article j’en profite pour vous présenter mes favoris du mois de décembre 2020. J’espère que ça vous plaira ! N’hésitez pas à m’écrire un commentaire ou par message sur Instagram pour me dire ce que vous en pensez. 

Hello everyone! I hope you are well and that you had a great holiday. It’s been a while since I’ve taken the time to write on the blog, I guess my return to France from Canada and the time I spent with my family helped me look back a little and focus on other passions like cooking, walking or reading. In this article I take the opportunity to present you my favourites of December 2020. I hope you’ll like it! Feel free to write me a comment or post a message on Instagram to tell me what you think about it.

Crédit photo : Pixabay
  1. Livres – Books

Ce mois de décembre, j’ai lu trois livres d’auteurs variés qui m’ont beaucoup plu et que je voulais partager avec vous.

1- Si c’était à refaire, de Marc Levy.

À New York, Andrew Stilman, reporter au New York Times, fait son jogging au petit matin le long de la rivière Hudson avant de commencer sa journée de travail. Dans une minute, Andrew Stilman sera assassiné. La particularité du roman, c’est qu’il reprend connaissance deux mois plus tôt ! Andrew devra alors faire appel à toutes ses ressources pour découvrir son assassin et déjouer son funèbre destin. Un roman intriguant, plus profond qu’il n’y paraît au premier abord, et dans un décor new-yorkais qui réveillent d’agréables souvenirs pour ceux et celles qui connaissent déjà la ville comme leur poche. 

2- Le cœur de l’Angleterre, Jonathan Coe (Middle England)

Ce roman est le troisième de la trilogie romanesque Les Enfants de Longbridge. On y suit les péripéties de la famille Trotter des années 2010 à 2018, dans un contexte de plus en plus troublant en Angleterre, et qui aboutit au retrait du Royaume-Uni de l’Union Européenne (Brexit), et les conséquences sur les différents personnages de la famille et les déchirures au sein de cette dernière. Le roman connaît parfois quelques longueurs mais reste très riche pour comprendre ce qu’il s’est passé en Angleterre ces dix dernières années sur fond de drame familial. 

This novel is the third in the novel trilogy The Children of Longbridge. It follows the adventures of the Trotter family from 2010 to 2018, in an increasingly disturbing context in England, which leads to the withdrawal of the United Kingdom from the European Union (Brexit), and the consequences on the various characters of the family and the relations within the family. The novel is a bit long in certain moments but remains very rich to understand what has happened in England over the last ten years in the context of an English family from the Midlands (central part of England which the biggest cities are Birmingham and Coventry).

3- Betty, par Tiffany McDaniel.

L’auteure américaine met en scène l’histoire d’une petite fille Cherokee, Betty Carpenter, née d’une mère blanche et d’un père cherokee dans une famille de huit enfants. Avec ses frères et sœurs, Betty grandit bercée par la magie des histoires de son père, sur fond de problématiques raciales (le racisme anti-cherokee de la part de certains Américains dans les villages dans lesquels la famille s’installe). Vie d’errance, Betty raconte les mystères de l’enfance, de la perte de l’innocence, à travers la voix de la jeune narratrice (Betty raconte sa propre histoire). 

The American author tells the story of a little Cherokee girl, Betty Carpenter, born from a white mother and a Cherokee father in a family of eight children. Along with her siblings, Betty grows up lulled by the magic of her father’s stories, set against a backdrop of racial issues (the anti-Cherokee racism of some Americans in the villages where the family settled). A life of wandering, Betty tells the mysteries of childhood, of the loss of innocence, through the voice of the young narrator (Betty the character tells her own story).

Donc, pour conclure, un auteur français (Marc Lévy), un auteur britannique (Jonathan Coe) et une auteure américaine (Tifanny McDaniel). Le roman de Tiffany McDaniel vient de sortir cette année et a été très bien accueilli par la critique (certains le voient comme le meilleur roman américain de 2020 c’est vous dire). 

To conclude, I have read a French author (Marc Lévy), a British author (Jonathan Coe) and an American author (Tifanny McDaniel). Tiffany McDaniel’s novel just came out this year and was very well received by the critics (some see it as the best American novel of 2020, that’s to say).

Crédit photo : Pixabay
  1. Bande-dessinées – Comic books

Ah, la BD, des années que je n’en lis plus pour être honnête, mais m’installant dans la capitale belge Bruxelles dans moins d’un mois maintenant, j’ai décidé qu’il était temps de me replonger dans mes vieux albums de jeunesse. Tintin, Lucky Luke, j’ai tout relu de A à Z, et je peux dire que cela fait du bien comme une sorte de retour à l’enfance, et de me mettre en contexte avant d’emménager en Belgique car Bruxelles reste la capitale incontournable du neuvième art et compte de nombreuses murales à l’effigie des personnages de BD les plus connus de notre enfance. 

I don’t read so many comic books anymore to be honest, but moving to the Belgian capital Brussels in less than a month now, I decided it was time to go back to my old childhood albums. Tintin, Lucky Luke, I reread everything from A to Z, and I can say that it feels good as a kind of return to childhood, and to put myself in context before moving to Belgium because Brussels remains the capital of the ninth art and has many murals with the effigy of the most famous comic book characters of our childhood.

Crédit photo : nypost.com
  1. Album

Si je dois résumer cette fin d’année en un album, ce serait le dernier album de la chanteuse américaine Taylor Swift, que j’ai commencé à écouter l’année dernière et dont je ne peux plus me passer récemment. Evermore, son dernier album juste après l’album Folklore sorti lui aussi en 2020, est un concentré de magie et de poésie et de ballades langoureuses et mélodiques, sur fond de musique folk et de paroles d’une vraie richesse d’écriture (voir la vidéo du youtubeur anglais Jack Edwards every literary reference in taylor swift’s folklore and evermore, explained). Cet album est une envolée lyrique dans une forêt de sapins, une ballade hivernale qui sent le feu de cheminée et l’odeur des pins au bord d’un lac, et dévoile un tout autre visage de la chanteuse, une artiste douée pour l’écriture, engagée et sensible.

If I have to sum up this end of the year in one album, it would be the last album of the American singer Taylor Swift, whom I started listening to last year and whom I can’t do without recently. Evermore, her latest album just after the Folklore album also released in 2020, is a concentrate of magic and poetry and of languorous and melodic ballads, with a background of folk music and lyrics of a real richness of writing (see the video of the English youtubeur Jack Edwards every literary reference in taylor swift’s folklore and evermore, explained). This album is a lyrical flight in a forest of fir trees, a winter ballad that smells of fire and the smell of pine trees by a lake, and reveals a completely different face of the singer, an artist gifted for writing, committed and sensitive.

Crédit photo : Pixabay
  1. Films – Movies

Alors autant le dire tout de suite, je ne suis pas du tout film de Noël (je ne sais pas pourquoi mais Noël et l’hiver me fichent un peu le cafard sans vraiment être capable d’en expliquer la raison). Alors dernièrement avec ma famille, nous avons revu un film incontournable du réalisateur américain Jim Jarmusch, Broken Flowers (2005). Le film met en scène l’acteur Bill Murray, un Don Juan des temps modernes qui part à la recherche de son passé à la suite d’une lettre des plus mystérieuses. Encore une fois, le film est une quête de sens, un voyage, tout comme d’ailleurs le roman dont je vous parlais tout à l’heure et l’album de Taylor Swift. Sinon, je vous recommande aussi de revoir Sur la route de Madison, et, bien qu’ayant fait polémique, J’accuse, le dernier film de Roman Polanski (qui revient sur la fameuse affaire Dreyfus dont nous avons tous.tes quelques souvenirs de nos cours d’histoire au lycée). 

So I might as well say it right away, I’m not a Christmas movie person at all (I don’t know why, but Christmas and winter make me feel a little bit blue without really being able to explain why). So lately with my family, we saw again a must-see movie by American director Jim Jarmusch, Broken Flowers (2005). The film features actor Bill Murray, a modern-day Don Juan who sets out in search of his past in the wake of a mysterious letter. Once again, the film is a quest for meaning, a journey, just like the novel I was talking about earlier and the Taylor Swift album. Otherwise, I also recommend that you see On the Road to Madison, and, although it was controversial, I accuse, the latest film by Roman Polanski (which deals with the Dreyfus affair that happened in France in the 19th century).

Crédit photo : fargomoorhead.org
  1. Série(s) – TV shows

Dernièrement avec ma mère, nous avons recommencé la série Fargo, que j’avais commencé à regarder il y a quelques temps mais laissé tomber entre temps (comme beaucoup de séries). La série est basée sur le film du même nom sorti en 1996, écrit et réalisé par les frères Coen, producteurs de la série. Chaque épisode débute par “ This is a true story “*, mais en réalité cette mention est un clin d’œil au film des frères Coen et a pour unique but de tromper le spectateur. La série, très sombre, se renouvelle chaque saison avec de nouveaux acteurs et de nouvelles histoires. Le contexte est captivant, et c’est extrêmement bien joué, la distribution est juste parfaite à chaque saison. 

Recently with my mother, we started the Fargo series again, which I had started watching a while ago but dropped in the meantime (like many series). The series is based on the movie of the same name released in 1996, written and directed by the Coen brothers, producers of the series. Each episode starts with “This is a true story “*, but in reality this mention is a nod to the Coen brothers’ movie and has the only purpose to deceive the viewer. The series, very dark, renews itself every season with new actors and new stories. The context is captivating, and it’s extremely well played, the cast is just perfect every season.

Sinon, dans un registre plus fantaisiste je souhaiterais également vous recommander trois autres séries, The Duchess (série britannique), Rita (série danoise), et Love & Anarchy (série suédoise). Ce qui caractérise ces trois séries c’est qu’elles sont très drôles toutes les trois, avec la palme des répliques pour The Duchess qui elle est clairement dans le registre second degré avec l’humour typique anglais à la limite de l’absurde, tandis que Love & Anarchy et Rita abordent aussi des sujets importants d’acceptation de soi, de psychologie ou de problématiques sociales. Cela fait aussi plaisir de voyager par le biais de ces séries et d’entendre d’autres accents et de langues que le français ou l’anglais avec l’accent américain. Évidemment si vous ne l’avez pas vu, il va de soi que je vous recommande de regarder la série anglais The Crown, qui retrace toute l’histoire de la reine Élisabeth II (surnommée Lilibeth lorsqu’elle était jeune). 

In another register I would also like to recommend three other series, The Duchess (British series), Rita (Danish series), and Love & Anarchy (Swedish series). What characterizes these three series is that they are all very funny, with the best lines for The Duchess, which is clearly in the second degree register with typical English humor bordering on the absurd, while Love & Anarchy and Rita also address important topics of self-acceptance, psychology or social issues. It is also a pleasure to travel through these series and to hear other accents and languages than French or English with an American accent. Of course if you haven’t seen it, it goes without saying that I recommend watching the English series The Crown, which tells the whole story of Queen Elizabeth II (nicknamed Lilibeth when she was young).

*C’est une vraie histoire en français

Crédit photo : podmust.com
  1. Podcasts

J’ai récemment commencé à écouter La Quille, un podcast animé par le journaliste Thomas Louis, qui parle de culture avec des invités tous plus intéressants les uns que les autres. Écrivains, comédiens, philosophes, chanteurs (tous les mots sont mis ici au masculin pour alléger le texte), l’invité reçu est en lien avec l’actualité, parfois oui, parfois non. On parle de son œuvre, de son rapport au monde, de sa philosophie de vie, enfin bref c’est super intéressant ! Mon podcast préféré sur des sujets culture ou société avec l’ancien podcast Miroir Miroir de la journaliste Jennifer Padjemi

  1. Une chaîne Youtube – A Youtube Channel

Je vous ai parlé de (trop ?) nombreuses fois de la youtubeuse Cari Cakes, alors je vais parler d’une autre youtubeuse aujourd’hui, The Purple Palace. Américaine vivant à Paris depuis plusieurs années déjà maintenant, Shayna est une artiste visuelle et une réalisatrice de films basée en France. Elle documente sa vie parisienne à travers des vlogs, des courts métrages et des vidéos de processus artistiques. Son objectif principal est de nous inspirer à poursuivre nos rêves et à renforcer la compréhension franco-américaine en dressant le profil d’une nouvelle génération de Parisiens à travers des séries de documentaires et des interviews. Enfin bref je vous conseille vraiment d’aller découvrir sa chaîne et son site !

I’ve told you about (too many?) many times the youtube Cari Cakes, so I’m going to talk about another youtube today, The Purple Palace. American living in Paris for several years now, Shayna is a visual artist and filmmaker based in France. She documents her Parisian life through vlogs, short films and videos of artistic processes. Her main goal is to inspire us to pursue our dreams and strengthen Franco-American understanding by profiling a new generation of Parisians through a series of documentaries and interviews. Anyway, I really advise you to go and discover his channel and his website!

Et voilà, j’espère que cet article vous aura plu, vous êtes les premiers et les premières à le découvrir car je ne l’ai pas encore partagé sur une autre plateforme que Facebook. Alors je vais travailler encore plus et développer peut-être mais je voulais d’abord publier cette première version. Si cet article vous a plu ainsi que son nouveau format, j’essaierai d’en publier d’autres au cours de l’année 2021. Encore une fois, je vous souhaite un merveilleux début d’année et plein de bonnes choses pour la suite. À très bientôt pour de nouvelles aventures, votre dévoué Arty_fixe

Here we go, I hope you liked this article, you are the first and the first to discover it because I haven’t shared it yet on another platform than Facebook. So I’m going to work even more and develop maybe but I wanted to publish this first version first. If you liked this article and its new format, I will try to publish more during the year 2021. Once again, I wish you a wonderful beginning of the year and lots of good things for the future. See you soon for new adventures, your devoted Arty_fixe.

Published by artyfixe

29 years old copywriter and content creator in Montreal, Canada Travels Food Photography IG: @arty_fixe

2 thoughts on “Mes favoris du mois de décembre 2020 – My favourites of December 2020

  1. Merci pour ce partage..
    J’en retiens les romans sauf le Levy que j’ai déjà lu.
    Je vais aussi découvrir l’album de Taylor Swift que je n’ecoute pas de base mais tu m’intrigues !
    Et Broken Flowers je l’ai vu il y a longtemps, il m’avait un peu laisser sur ma faim….

    Liked by 1 person

    1. Hello Mathilde et merci pour ce message !!
      Ca fait super plaisir =)
      Oui je te recommande vraiment les deux dernier albums de Taylor Swift, je n’écoutais pas les premiers mais je trouve qu’elle a trouvé un style bien à elle qui ne laisse pas indifférent !
      Pour Broken Flowers, je suis un peu comme toi, d’un côté j’aime beaucoup l’ambiance du film, la façon dont c’est filmé et le jeu des acteurs, et d’un autre j’ai pensé : “c’est tout ?” à la fin quand on ne sait pas grand chose de plus sur le personnage et sa vie … Il n’y a pas vraiment de conclusion ! :p

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Create your website with WordPress.com
Get started
%d bloggers like this: