Design a site like this with WordPress.com
Get started

Le manque de représentation et de diversité sur Internet – The lack of representation & diversity

Bonjour à tous et à toutes ! J’espère que vous allez bien. Aujourd’hui, je vous reviens avec un article un peu plus « lifestyle » sur la mode et sur un sujet qui me tient à cœur depuis longtemps : le manque de diversité (allons droit au but et commençons directement à traiter le sujet !) sur Internet et dans les médias traditionnels concernant la mode masculine. Encore aujourd’hui, j’ai l’impression que les médias ne représentent qu’un seul type de personnes (ou pour ceux et celles définis comme « beaux » selon les critères de beauté standards). On le voit sur les modèles qui posent sur les photos d’affichage dans les magasins, on le voit sur les réseaux sociaux, on le voit souvent encore dans les défilés de mode, etc. Si vous aimez cet article, n’hésitez pas à me faire un retour sur le blog ou sur mes réseaux sociaux, ça m’intéresse et ça fait toujours plaisir d’entendre et de connaître vos réactions ! Bonne lecture. Arty_fixe.

Hello everyone! I hope you are well. Today, I’m back with a little more “lifestyle” blog post on fashion and on a subject that is important to me for a long time: the lack of diversity (let’s get straight to the point and start dealing with the subject!) on the Internet and in traditional media about men’s fashion. Even today, I feel like fashion only exists for thin people (or for those defined as “beautiful” by standard beauty criteria). We see it on the models who pose in the display photos in stores, we see it on social media, we often still see it in the fashion shows, etc. If you like this blogpost, don’t hesitate to give me feedback on the blog or on my social media platforms. I’m interested and it’s always nice to hear and know your reactions! Have a nice read.

©Brodie Vissers from Burst

Que ce soit en navigant sur mon téléphone ou sur mon laptop, en feuilletant des magazines ou quand je regarde la télévision, je suis toujours déçu par le manque de représentation et de diversité dans les médias traditionnels et sur Internet (que ce soit représentation ethnique, générationnelle, corporelle, de genre, etc). La majorité des gens autour de moi souffrent du même manque de représentation dans les pubs et dans les médias traditionnels : je parle de ma propre expérience mais je trouve par exemple que c’est assez rare de voir des hommes qui me ressemblent dans les médias, soit ils ont une manière d’être représentés qui ne me ressemblent pas, ou bien ils sont ultra virils et c’est une façon de représenter la masculinité qui ne représente pas (de loin) toutes les différences de style de masculinité.

Whether I’m scrolling on my phone or browsing on my laptop, flipping through magazines or when I am watching TV, I’m always disappointed by the lack of representation and diversity in traditional media and on the Internet (whether it’s ethnic, generational, body, gender, etc). Most people around me suffer from the same lack of representation in ads and traditional media: I speak from my own experience but I find for example that it is quite rare to see men who look like me in the media, either they have a way of being represented that doesn’t look like me, or they are ultra masculine and it is a way of representing masculinity that doesn’t represent (by far) all the differences in masculinity style.

©Nicole de Khors from Burst

Dans une culture où Internet commence à remplacer les magazines et la télé, donc autrement dit que les médias sont justement de moins en moins traditionnels et de plus en plus digitaux, les jeunes de notre âge sont constamment bombardés d’images de personnes qui semblent « parfaites » (toutes semblables, on va se le dire). Et quand on ne ressemble pas à ces personnes dites parfaites, donc qu’autrement dit on ne correspond pas aux standards de beauté, c’est difficile de se sentir inclus et bien dans sa peau. Parce que, qu’on le reconnaisse ou qu’on refuse de le reconnaître, on ressent tous de la pression de la part des médias sociaux. Si ce n’est pas une pression sur l’apparence, cela peut être aussi de la pression sur notre mode de vie, nos habitudes, notre façon de vivre, qui peuvent même remettre en question notre façon de vivre et notre mode de vie. C’est pour cette raison que je pense que la représentation et la diversité dans les médias sont nécessaires.

In a culture where the Internet is starting to replace magazines and TV, in other words, where the media is less and less traditional and more and more digital, young people of our age are constantly bombarded with images of people who seem “perfect” (all similar, we’ll say). And when you don’t look like these so-called perfect people, in other words, you don’t fit the beauty standards, it’s hard to feel included and comfortable in your skin. Because, whether we admit it or not, we all feel pressure from social media. If it’s not pressure on our appearance, it can also be pressure on our lifestyle, our habits, our way of life, which can even question our way of life and our lifestyle. That’s why I think representation and diversity in the media is necessary.

©Ryan Bruce from Burst

Je vais prendre un exemple pour que mon idée soit un peu plus précise : je suis un homme, et la plupart du temps les hommes que je vois sur les réseaux sociaux sont beaux et minces. Alors oui, je comprends bien, c’est une question de l’algorithme sur Instagram, je vais aimer une seule fois une photo d’un homme sur une plage et je vais recevoir de la part d’Instagram ce genre de photos la plupart du temps. Mais ce que je veux dire c’est que l’on ne voit pas vraiment d’autres manières de représenter un homme sur les réseaux sociaux. On voit plus souvent des hommes musclés sur une plage que des hommes ordinaires dans la vie de tous les jours. Au-niveau de mes centres d’intérêt, je m’intéresse par exemple aux recettes de cuisine et à la nutrition. Je trouve beaucoup d’inspirations sur les réseaux sociaux mais le mauvais côté de cette source d’inspiration est que ces publications prônent souvent un mode de vie très sain qui me fait me sentir un peu coupable chaque fois que je ne cuisine pas ou que je ne mange pas quelque chose d’aussi beau et coloré que ce que je vois sur la publication Instagram. Enfin, je ne parle pas de la vie de tous ces influenceurs (voyages ou non) qui voyagent tout le temps et qui me font constamment me demander si ma vie est intéressante contrairement à ces modes de vie certes séduisants mais peut être plus éloignés de notre réalité quotidienne à nous tous.

I’ll take an example to make my point a little more specific: I’m a man, and most of the time the men I see on social media are thin and good looking. So yeah, I get it, it’s a matter of the algorithm on Instagram, I’m going to like a photo of a man on a beach once and I’m going to get those kinds of photos from Instagram most of the time. But my point is that you don’t really see other ways of representing a man on social media. We see muscular men more often on a beach than ordinary men in everyday life. In terms of my interests, I’m interested in recipes and nutrition for example. I find a lot of inspiration on social networks but the bad side of this source of inspiration is that these publications often advocate a very healthy lifestyle which makes me feel a little guilty every time I don’t cook or eat something as beautiful and colorful as what I see on the Instagram publication. Finally, I’m not talking about the lives of all those influencers (travel or not) who travel all the time and constantly make me wonder if my life is interesting as opposed to those lifestyles that are certainly appealing but maybe further away from our daily reality.

©Matthew Henry from Burst

Donc voilà, je ne revendique rien de bien nouveau ici, mais je pense juste que ce manque de diversité et de représentation devrait être corrigé sur les médias traditionnels et sur les médias sociaux et que ça apporterait plus de confiance en soi et plus de diversité corporelle, de genre, d’âge, etc. Au quotidien par exemple au niveau de mon style vestimentaire, j’aime m’habiller mais je porte des vêtements la plupart du temps dans lesquels je me sens le plus confortable, le plus confiant, le plus moi-même (et en plus j’essaie de ne pas trop dépenser et de ne plus aller dans des magasins génériques type Zara ou H&M parce que je sais que ce ne sont pas des marques très éthiques et que ce n’est pas très bon pour l’environnement). À la place je préfère aller dans des friperies ou dans des magasins de seconde main etc. Mais dès que je vais naviguer sur les réseaux sociaux, mes principes en prennent un coup quand je vois toutes ces personnes bien habillées et dont j’envie un peu le mode de vie. Et tout d’un coup cela me donne envie d’en consommer un peu plus. Je me prends soudainement à penser que je serais plus heureux éventuellement avec tel accessoire ou telle paire de chaussures. Que j’ai besoin de changer au plus vite de style et de refaire ma garde robe.

So there you have it, I’m not claiming anything new here, but I just think that this lack of diversity and representation should be corrected on traditional media and social media and that it would bring more self-confidence and more diversity in body, gender, age, etc. On a daily basis for example in terms of my clothing style, I like to dress up but I wear clothes most of the time in which I feel the most comfortable, the most confident, the most myself (and also I try not to spend too much money and not to go to generic stores like Zara or H&M because I know that they are not very ethical brands and that it is not very good for the environment). Instead I prefer to go to thrift stores or second hand stores etc. But as soon as I go on social media, my principles take a hit when I see all these well-dressed people and whose lifestyle I ency a little bit. All of a sudden, it makes me want to consume a little more. I suddenly think that I would be happier with this accessory or that pair of shoes. That I need to change my style as soon as possible and redo my wardrobe. And these kinds of thoughts.

©Brodie Vissers from Burst

Voilà pour cet article, un peu plus court que d’habitude mais c’est parfois difficile de trouver de nouveaux sujets d’inspiration qui pourraient éventuellement vous intéresser. Si vous aimez cet article, n’hésitez pas à mettre un « J’aime » ou à le partager sur les réseaux sociaux. Je vous dis à bientôt pour un nouvel article ! Votre dévoué Artyfixe.

That’s it for this blogpost, a little shorter than usual but it’s sometimes hard to find inspirational topics every week that might interest you! If you like this blogpost, do not hesitate to like it or to share it on your social media platforms. See you soon for a new blogpost! Arty_fixe.


Advertisement

Published by artyfixe

29 years old copywriter and content creator in Montreal, Canada Travels Food Photography IG: @arty_fixe

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: