Design a site like this with WordPress.com
Get started

Lately – Récemment 🍂Lately – Récemment

Bonjour à tous et à toutes ! Aujourd’hui, je vous retrouve avec un petit article sur les choses qui m’ont inspirées récemment. Ça peut être n’importe quoi. Sauf des livres. Parce que les livres, j’y ai consacré tout un article le mois dernier. Alors, prenez cet article avec beaucoup de pincettes, car ce n’est rien d’autre qu’un article de plus sur les inspirations que j’ai pour la rentrée au mois de Septembre. Bonne lecture à tous et à toutes.

Hello everyone! Today I’m back with a little blogpost about things that have inspired me recently. It can be anything. Except books. Because I dedicated a whole blogpost to books last month. So, take this blogpost with a lot of caution, because it’s just another blogpost about the inspirations I have for the month of September. Happy reading to all of you.

I – Une ville : Paris – One city : Paris

Okay, donc, on doit rembobiner. Je suis parti en France au début des vacances d’été où j’ai fait du télétravail pendant la majorité du mois de Juillet et du mois d’Août. C’était fun. C’était fatiguant aussi. Mais ce qui m’a plu, c’est de passer par Paris lors de mon retour, car j’avais mon avion à prendre pour Montréal depuis là-bas. Je sais que pour certain.e.s, Paris n’est pas un rêve. Pour moi non plus d’ailleurs. J’y ai habité pendant plusieurs années donc je sais ce qu’il se passe de l’autre côté du miroir si je peux dire. Mais j’aime quand même encore beaucoup y revenir pour quelques jours. Même si pour cette fois je n’ai même pas passé plus de 24h dans la ville. Je trouve que c’est une ville qui reste particulièrement inspirante. Surtout le soir, au crépuscule. Et de préférence dans le quartier des Tuileries avec quelque chose pour l’apéritif et quelque chose pour le dessert.

Okay, so, we have to rewind. I went to France at the beginning of summer vacation where I telecommuted for most of July and August. It was fun. It was tiring too. But what I enjoyed was going through Paris on my way back, because I had my plane to catch to Montreal from there. I know that for some people, Paris is not a dream. For me neither. I lived there for several years so I know what’s going on on the other side of the mirror if I may say so. But I still love to come back for a few days. Even though this time I didn’t even spend more than 24 hours in the city. I think it’s a city that remains particularly inspiring. Especially in the evening, at dusk. And preferably in the Tuileries district with something for the aperitif and something for dessert.

II – Une odeur : le gingembre. A smell: ginger

Ne me demandez pas pourquoi, mais j’adore cette odeur en ce moment, ça me relaxe. J’adore aussi les choses au gingembre. J’ai presque envie d’en mettre dans tous les plats. C’est un peu comme mon obsession avec le curcuma à une époque.

Don’t ask me why, but I love this smell right now, it relaxes me. I also love ginger things. I almost want to put it in every dish. It’s kind of like my obsession with turmeric at one time.

III – Une série : Mes premières fois – A TV show: Never I have ever

Avec mon copain on vient de regarder la dernière saison et, comme si ce n’était pas suffisant, on est repartis pour regarder de nouveau toute la série dans son intégralité. Autant vous dire qu’on est fan! Pourquoi ça me plaît autant ? Never I have ever est une série sur les ados mais pas que. J’adore Devi, le personnage principal, a little freak super drôle et plein d’énergie. La série est à la fois amusante mais aussi touchante et pleine de tristesse et de mélancolie parfois. J’adore ce genre de séries qui me font passer par tout un tas d’émotions.

My boyfriend and I just watched the last season and, as if that wasn’t enough, we went back to watch the whole series again. We’re fans of the show! Why do I like it so much? Never I Have Ever is a show about teenagers but not only. I love Devi, the main character, a little freak super funny and full of energy. The show is both funny and touching and full of sadness and melancholy sometimes. I love this kind of series that makes me go through a lot of emotions.

IV – Un podcast : The Pillow Podcast

J’en avais déjà parlé dans un article précédent, mais j’adore ce podcast tout particulièrement parce que j’adore Alia et Yonie, un couple qui parle pendant une heure (durée de chaque épisode) de sujets aussi variés et divers que le couple, le travail, l’amitié, la sexualité, des sujets me diraient vous qui sont un peu essentiels dans la vie. Mais ils le font avec beaucoup de chill et de décontraction. J’ai l’impression d’être vraiment avec eux lorsque j’écoute l’épisode, peu importe là où je me trouve et à quelle heure de la journée.

I already talked about it in a previous article, but I love this podcast especially because I love Alia and Yonie, a couple who talks for an hour (duration of each episode) about topics as varied and diverse as marriage, work, friendship, sexuality, topics that are a bit essential in life. But they do it with a lot of chill and relaxation. I feel like I’m really with them when I listen to the episode, no matter where I am or what time of day.

V – Un album : Born to Die, Lana del Rey

J’ai recommencé à écouter cet album avant de partir à Copenhague, fin Juin. J’ai toujours bien aimé Lana del Rey mais je n’ai jamais été fan jusqu’ici. J’ai redécouvert cet album par hasard et je l’écoute un peu en boucle depuis quelques mois. Je ne sais pas pourquoi cet album me fait autant voyager. Porté tout du long par un sentiment de mélancolie, de mélodies répétitives et un peu entêtantes, sa voix si particulière (je ne vous la présente pas) apporte quelque chose de spécial à cet album fait de long drives et de couchers de soleil sur les routes de Californie.

I started listening to this album again before I went to Copenhagen, at the end of June. I always liked Lana del Rey but I was never a fan until now. I rediscovered this album by chance and I’ve been listening to it on repeat for a few months. I don’t know why this album makes me travel so much. Carried all along by a feeling of melancholy, repetitive and a little bit heady melodies, her very particular voice (I don’t introduce her to you) brings something special to this album made of long drives and sunsets on the roads of California.

VI – Conclusion

Et voilà, j’espère que cet article vous a plu ! C’était un article vraiment improvisé et assez court à écrire pour être honnête avec vous. Ça me manquait d’écrire alors j’ai profité de cet après-midi à la maison pour me concentrer et mettre quelques idées à plat. J’ai aussi une nouvelle excitante à vous annoncer, mais nous partons désormais dans un mois à Vancouver avec mon copain ! Peut-être que là-bas nous trouverons notre bonheur pour une future installation l’année prochaine. Je vous dis à bientôt. Votre dévoué Arty_fixe.

And there you have it, I hope you enjoyed this blogpost! It was a really impromptu post and pretty short to write to be honest with you. I missed writing so I took advantage of this afternoon at home to focus and get some ideas down. I also have some exciting news to share with you, but we are now leaving in a month to Vancouver with my boyfriend! Maybe we’ll find our happiness there for a future move next year. I’ll write you soon. Arty_fixe.


Advertisement

Published by artyfixe

29 years old copywriter and content creator in Montreal, Canada Travels Food Photography IG: @arty_fixe

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: